Le STRASS apporte son soutien à Jimmy Paradis, exclu par l’Eglise

Jimmy Paradis, travailleur du sexe et membre du STRASS vient d’apprendre son exclusion de la chorale de l’église St Joseph de Perpignan.
Bien que le curé de la paroisse se défende de toute homophobie, il est clair qu’une discrimination a eu lieu, puisque Jimmy est exclu de la chorale. La raison invoquée est qu’il apparait sur une vidéo en travesti se préparant à aller sur le trottoir.
Le curé prétend que Jimmy fait la promotion de la prostitution, chose qu’il n’a jamais faite. Être syndicaliste et militer au STRASS n’a rien à voir avec faire la promotion de ce travail mais simplement le fait de défendre ses droits et de lutter contre l’exploitation. Pour nous, il est évident que Jimmy a été discriminé soit en raison de son orientation sexuelle, soit de sa profession, soit de ses activités syndicales et politiques. Quelque soit le motif, il s’agit bien de discrimination.
Le STRASS est donc prêt à se porter partie civile en Justice aux côtés de notre camarade et ami.

Partager maintenant

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur email

Comments are closed.