Comment faire de la vente de services sexuels un problème.

1. Adopter une position ferme, soit morale, soit religieuse, sur le sexe –
a) La vente de sexe est mal parce que seuls les gens dans des relations d’engagement à long terme doivent avoir des relations sexuelles, ou
b) Dieu dit que seuls les gens mariés devraient avoir des relations sexuelles et ce, uniquement entre eux.
2. Prenez de haut et déshumanisez n’importe qui voulant vendre du sexe: «Nul ne ferait ça de son plein gré. Ils doivent être fous / psychologiquement endommagées ou contraints ou forcés, etc
3. Rendez difficile, voire impossible pour quelqu’un qui vend du sexe d’organiser sa securité et de bonnes conditions de travail par la criminalisation des réceptionnistes, agents de réservations, etc. Rendez illégal pour un travailleur du sexe de partager son lieu de travail. Ces sanctions rendent le travail du sexe plus dangereux.
4. Financez de soi-disant “organisations de soutien aux femmes” qui vont commander des “recherches” non scientifiques qui exagèrent les problèmes de l’industrie provoqués par 1. 2. et 3. et présentez ces données biaisées comme factuelles.
5. Soutenez que la plupart des femmes qui vendent du sexe sont victimes de la traite, de contrainte, toxicomanes et souffrant de troubles.
6. Refusez de consulter ou d’écouter les points de vue des travailleuses du sexe lors de la planification et de l’écriture de toute nouvelle législation.
7. Rendez l’achat de services sexuels illégal.
8. Se demander pourquoi les criminels deviennent plus impliqués dans le commerce du sexe depuis que le travail du sexe est entraîné dans une plus grande clandestinité.

Partager maintenant

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on whatsapp
Share on pinterest
Share on email

Comments are closed.