Strass Syndicat du travail sexuel - TravailleurSES du sexe en lutte !

Travail sexuel : la répression continue !

Paris, le 28mai 2016

Communiqué du STRASS et des Roses d’Acier

Ce vendredi 27 mai, vers 16h, 3 travailleuses du sexe Chinoises travaillant à Belleville ont été contrôlées, arrêtées et placées en Centre de Rétention Administrative (CRA).

Une fois de plus, les forces de l’ordre ont procédé à des contrôles d’identité ciblant uniquement les prostituées Chinoises du terre-plein de Belleville.

Le 28 avril et le 20 mai dernier, nous signalions déjà des arrestations de ce type et des placements en rétention administrative.

http://strass-syndicat.org/travailleuses-du-sexe-arretees-et-placees-en-retention-cest-donc-ca-labolition/

http://strass-syndicat.org/abolition-repression-arrestations-expulsions/

Contrairement à ce qu’affirme la propagande « abolitionniste », la loi visant à «renforcer la lutte contre le système prostitutionnel et à accompagner les personnes prostituées » est définitivement un arsenal répressif supplémentaire contre les travailleuses du sexe. Depuis son entrée en vigueur le 14 avril, nous comptabilisons une vingtaine de prostituées Chinoises arrêtées, 5 toujours en rétention, 3 arrestations supplémentaires, sur le seul terre-plein du métro Belleville à Paris.

Nous exigeons :

  • la libération immédiate de toutes les travailleuses du sexe interpellées à Belleville

  • La fin de toute répression envers les travailleurSES du sexe, à Belleville, comme ailleurs

 

metro_de_paris_-_ligne_2_-_belleville_02-1

common.wikimedia.org

 

Pour nous contacter

STRASS, Syndicat du Travail Sexuel
c/o Act Up-Paris
8 rue des Dunes
75019 PARIS

contact@strass-syndicat.org

Permanence POUR LES TRAVAILLEUR-SE-S DU SEXE tous les jeudis de 17h à 21h dans nos locaux à Paris.

La Permanence sera fermée à partir du  jeudi 3 août 2017. Elle ouvrira à nouveau ses portes le jeudi 31 août 2017 à 17H.

Nous contacter en cas de violences : violences@strass-syndicat.org

Paypal

LikeBox Facebook

TL Twitter