Strass Syndicat du travail sexuel - TravailleurSES du sexe en lutte !

QUE FAIRE EN CAS D’AGRESSION ?

    capture-decran-2016-12-11-a-19-32-43

     SOMMES NOUS ?                                      

    capture-decran-2016-12-11-a-15-24-30est un programme de lutte contre les violences faites aux travailleurSEs du sexe dans leur activité.

    Les travailleurSEs du sexe sont des victimes privilégiéEs par les agresseurs parce qu’elles sont stigmatiséES, marginaliséES, par les lois répressives qui entouyrent la prostitution, mais aussi du fait de la réprobation sociale. Pour lutter contre ces violences, il faut aussi lutter contre le stigmate. Faire valoir ses droits est un acte militant qui peut permettre de protéger d’autres personnes. Nous pouvons vous soutenir et vous aider, notamment en vous accompagnant.

    Le programme est un partenariat entre le Lotus Bus de Médecins du Monde, Les amis du bus des Femmes et Le STRASS (Syndicat du Travail Sexuel), associations qui travaillent avec et pour les prostituéEs.

     

     QUELQUES CONSEILS DE SÉCURITÉ ! 

    ⇒ Être vigilantE et à l’écoute de son instinct.

    ⇒ N’hésitez pas à utiliser une alarme personnelle ou un sifflet si vous vous sentez en danger.

    ⇒ Attention aux objets qui peuvent se retourner contre vous (gaz lacrymogène, armes, etc.).

    ⇒ Ne pas ranger tout votre argent au même endroit.

    ⇒ Si vous travaillez seulE, donnez l’impression que vous n’êtes pas seulE.

    ⇒ Échangez le plus possible avec vos collègues.

    ⇒ Apprenez les phrases en français qui vous permettent de répondre à un client.

    ⇒ Apprenez les phrases en français qui vous permettent d’indiquer à la police où vous vous trouvez en cas d’agression.

    ⇒ Attention aux objets de valeur (smartphones notamment) au travail.

     capture-decran-2016-12-11-a-18-24-00QUE FAIRE EN CAS D’AGRESSION ?

    ⇒ Mettez-vous en sécurité.

    ⇒ Allez voir un médecin (éventuellement aux urgences) pour qu’il vous soigne et constate votre état. Si vous ne souhaitez pas aller voir le médecin, prenez des photos de vous avec les traces de l’agression.

     Si vous avez été victime d’une agression sexuelle sans préservatif, vous pouvez bénéficier de la pilule du lendemain et d’un traitement contre l’infection au VIH (traitement post-exposition ou TPE) dans les 36 heures qui suivent l’agression (Sida Info Service : 0800 840 800).

    ⇒ Pensez à demander un arrêt de travail et un certificat médical indiquant le nombre de jours d’incapacité totale de travail (ITT) et le retentissement psychologique de l’agression.

    ⇒ N’hésitez pas à demander leurs coordonnées aux personnes témoins pour qu’elles témoignent.

     capture-decran-2016-12-11-a-17-33-20 PORTER PLAINTEcapture-decran-2016-12-11-a-21-11-21


    Vous avez le droit de porter plainte, que vous ayez ou non un titre de séjour. Toutefois, si vous n’en avez pas, évitez d’y aller
    seulE.

    La police doit vous fournir un interprète si vous ne parlez pas français.

    Vous avez le droit de porter plainte dans n’importe quel commissariat et pas seulement dans le commissariat à proximité des lieux des faits.

    Vous pouvez demander à la police de vous délivrer une réquisition pour un examen à l’unité médico-judiciaire (UMJ) pour faire un constat de votre état physique et/ ou psychologique. Cela sera très utile pour la suite de la procédure.

    Demandez à la police de vous délivrer un récépissé du dépôt de plainte ET la copie du procès-verbal.

    Si vous ne souhaitez pas porter plainte auprès de la police, vous pouvez porter plainte par courrier auprès du procureur. Toutefois, vous serez entenduE par la police dans le cadre de l’enquête et la procédure sera plus longue.

     capture-decran-2016-12-11-a-17-47-05capture-decran-2016-12-11-a-17-02-53APRES L’AGRESSION

    ⇒ Conservez tous les éléments matériels qui pourront être utiles à l’enquête si vous portez plainte (même longtemps après les faits) : vêtements, préservatif usagé, toutes les choses que l’agresseur a touché, etc.

    ⇒ N’hésitez pas à contacter des amiEs, une association et parlez si vous le souhaitez.

    ⇒ En tant que victime, vous pouvez être assistéE par un avocat, demander des indemnités et bénéficier d’un soutien psychologique.


    LES AMIS DU BUS DES FEMMES 01 43 14 98 98

    LOTUS BUS/MÉDECINS DU MONDE 01 43 81 50

    LE STRASS violences@strass-syndicat.org

    sarah-marie.maffesoli@medecinsdumonde.net


    Ce message est également disponible en : Chinois simplifié, Anglais, Espagnol

    Pour nous contacter

    STRASS, Syndicat du Travail Sexuel
    c/o Act Up-Paris
    8 rue des Dunes
    75019 PARIS

    contact@strass-syndicat.org

    Permanence POUR LES TRAVAILLEUR-SE-S DU SEXE tous les jeudis de 17h à 21h dans nos locaux à Paris.

    La Permanence sera fermée à partir du  jeudi 3 août 2017. Elle ouvrira à nouveau ses portes le jeudi 31 août 2017 à 17H.

    Nous contacter en cas de violences : violences@strass-syndicat.org

    Paypal

    LikeBox Facebook

    TL Twitter