Strass Syndicat du travail sexuel - TravailleurSES du sexe en lutte !

Le STRASS apporte son soutien à Jimmy Paradis, exclu par l’Eglise

Jimmy Paradis, travailleur du sexe et membre du STRASS vient d’apprendre son exclusion de la chorale de l’église St Joseph de Perpignan.

Bien que le curé de la paroisse se défende de toute homophobie, il est clair qu’une discrimination a eu lieu, puisque Jimmy est exclu de la chorale. La raison invoquée est qu’il apparait sur une vidéo en travesti se préparant à aller sur le trottoir.

Le curé prétend que Jimmy fait la promotion de la prostitution, chose qu’il n’a jamais faite. Être syndicaliste et militer au STRASS n’a rien à voir avec faire la promotion de ce travail mais simplement le fait de défendre ses droits et de lutter contre l’exploitation. Pour nous, il est évident que Jimmy a été discriminé soit en raison de son orientation sexuelle, soit de sa profession, soit de ses activités syndicales et politiques. Quelque soit le motif, il s’agit bien de discrimination.

Le STRASS est donc prêt à se porter partie civile en Justice aux côtés de notre camarade et ami.

Pour nous contacter

STRASS, Syndicat du Travail Sexuel
c/o Act Up-Paris
8 rue des Dunes
75019 PARIS

contact@strass-syndicat.org

Permanence  du Strass :

ATTENTION !!

À partir du 21 mai 2018,

les Permanences du Strass se tiendront de 16h à 20h dans les locaux d’Acceptess-T :

39 bis Boulevard Barbès Paris 18

M° Barbès ligne 4 –

Ce nouveau lieu met à notre disposition un espace santé sexuelle

L’étage et le code d’accès des locaux vous seront communiqués :

  • en appelant au 0142292367
  • par rendez- vous auprès de notre juriste Cadyne au 0760425180.
Nous  vous invitons à la pendaison de crémaillère de notre nouveau lieu de permanence le lundi 21 mai dès 16h00.

Venez nombreuxSES !

 

 

 

 

 

Nous contacter en cas de violences : violences@strass-syndicat.org

Paypal

LikeBox Facebook

TL Twitter